Le b.a.-ba de la conduite en Finlande

2 minute read

Credits: Reijo Nenonen

Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu'il vente, voici quelques conseils pour conduire en Finlande par tous les temps.

Les routes finlandaises sont généralement en bon état, mais le climat nordique peut parfois donner du fil à retordre aux conducteurs. Vous pourriez par exemple croiser des rennes en Laponie, ou encore du verglas… à peu près partout. Voici donc quelques informations pratiques pour voyager en toute sécurité.

Les Finlandais roulent à droite. De manière générale, il y a peu de circulation.
Credits: Reijo Nenonen

Louer une voiture

Des agences de location de voitures sont implantées dans toutes les grandes villes, ainsi que dans les aéroports. Il est conseillé de réserver à l’avance. Munissez-vous de votre carte bancaire, elle vous sera demandée lors de la réservation. Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire européen ou suisse, vous pouvez prendre la route sans plus de formalité.

Éviter les bouchons

Les embouteillages sont rares en Finlande. Vous entendrez peut-être des Finlandais se plaindre de la circulation, mais si vous venez vous-même d’une grande ville, vous saurez faire la part des choses. Il suffit de quelques minutes de ralentissement à un Finlandais pour se croire dans un embouteillage monstre.

Credits: Janne Käyhkö / Visit Lahti

Respecter les limites de vitesse

En général, la vitesse en Finlande est limitée à 50 km/h dans les agglomérations et 80 km/h en dehors des villes. Si aucune autre limite de vitesse n’est affichée, il est habituellement attendu de respecter ces deux limitations. En été, sur les grandes routes, il est possible de rouler à 100 km/h. Sur les autoroutes, toujours en été, la limite est de 120 km/h. En hiver, par contre, la limite de vitesse sur les routes est réduite à 80 km/h, et sur les autoroutes, à 100 km/h.

Penser aux phares

Si un véhicule arrivant en sens inverse vous fait des appels de phares, cela signifie généralement que vous avez oublié d’allumer vos feux de route. En Finlande, la loi oblige en effet les conducteurs à allumer leurs phares, quelle que soit la saison, même sous le soleil de minuit. Il est également possible que le conducteur souhaite vous prévenir d’un accident ou de la présence d’un animal sur la route. Prudence !

Les conducteurs utilisent les pleins phares (« pitkät valot » en finnois) lorsqu’ils circulent seuls sur la route la nuit, surtout en hiver. L’important est de ne pas oublier de les enlever quand un autre véhicule arrive en sens inverse.
Credits: Jani Kärppä

Payer (ou ne pas payer) les péages

Il n’y a aucun péage en Finlande. Aucun. La construction et l’entretien des routes et autoroutes sont en effet principalement financés par les impôts finlandais. Alors allez-y, profitez du voyage : c’est nous qui offrons !

Caméras de surveillance routière

La police finlandaise utilise des équipements automatiques de surveillance routière sur les routes les plus fréquentées et dans les zones urbaines. Vous saurez que vous circulez sur l’une de ces routes si vous voyez un panneau de signalisation jaune représentant une caméra.

Gare aux animaux

En Finlande, les conducteurs doivent rester attentifs aux panneaux signalant la présence d’élans aux alentours. Si vous en voyez un, ralentissez. La nuit, utilisez vos pleins phares autant que possible. Dans le pays, les grandes routes sont souvent bordées de hautes clôtures pour éloigner les élans, mais un accident peut toujours arriver, qui peut être fatal pour les conducteurs, les passagers et les animaux. De plus, si vous circulez en Laponie, vous croiserez certainement la route d’un renne (ou de cent !). Veillez à conduire prudemment et à adapter votre vitesse en fonction de la visibilité et des conditions de conduite potentiellement dangereuses.

Si vous croisez des rennes sur la route en Laponie, préparez-vous à l’arrêt total : ces petits assistants du Père Noël sont très têtus et vos coups de klaxon ne suffiront sans doute pas à les déloger. Mieux vaut prendre votre mal à patience.
Credits: Pentti Sormunen

L’essentiel de la conduite en hiver

On adore le superbe temps hivernal de Finlande, bien sûr, mais souvent, il est aussi synonyme de routes verglacées. Pour cette raison, tous les véhicules doivent être équipés de pneus neige entre le 1er décembre et le 1er mars. Les pneus cloutés sont même conseillés si vous conduisez dans la partie nord du pays.

Pensez également à ralentir, tout simplement : lorsque les routes sont verglacées ou qu’il y a de fortes chutes de neige, la seule façon de ne pas se mettre en danger est d’adopter une conduite lente. Notez par ailleurs que les routes ne sont généralement pas salées : la plupart du temps, elles sont plutôt déneigées par des chasse-neige.

Si vous conduisez une voiture électrique, sachez que le temps froid et le chauffage de l’habitacle réduisent votre puissance de conduite. Et que votre véhicule fonctionne à l’électricité ou à l’essence, il est toujours bon de porter ou de prévoir des vêtements chauds lorsque vous conduisez en Finlande, juste au cas où vous devriez faire un arrêt imprévu.

Découvrez d’autres conseils santé et sécurité pour votre séjour en Finlande.

Lorsque vous conduisez en hiver, assurez-vous de laisser suffisamment d'espace entre votre véhicule et celui qui vous précède. De cette façon, vous aurez suffisamment de temps pour freiner sur les routes verglacées en cas d'imprévu.
Credits:: Jani Seppänen

Recommended

Votre guide de voyage officiel pour la Finlande

Utilisez ce guide pour organiser votre voyage en Finlande et vous plonger dans la nature, les forêts, les lacs et la culture du pays.