Les droits de tout un chacun, pour un accès libre et universel à la nature

3 minute read

Credits: Harri Tarvainen

Un accès libre à la nature, mais dans le respect des règles

Tout un chacun est libre de profiter de la magnifique nature finlandaise et de ses fruits. C’est ce que les Finlandais appellent « Jokamiehen oikeudet », ou les « droits de tout un chacun » en français. Évidemment, ces droits s’accompagnent aussi de responsabilités. Voici ce que vous pouvez faire et ce qu’il vous faut éviter lors de vos sorties nature.

En Finlande, la nature est à la fois sauvage et libre d’accès à tous. La loi permet à toute personne vivant en Finlande (ou de passage !) de se promener en pleine nature, de profiter de ses fruits, de pêcher à la ligne et à la canne à pêche et de s’adonner à des activités de loisirs. Dans le respect, bien sûr. C’est ce qu’on appelle en Finlande les « droits de tout un chacun », ou Jokamiehen oikeudet.

N’oubliez pas, cependant, que ces droits s’accompagnent de responsabilités. La nature arctique de la Finlande est fragile, tout particulièrement en Laponie. Lors de vos promenades, regardez où vous mettez les pieds, ne laissez rien derrière vous, évitez les propriétés privées et restez en dehors des zones destinées à protéger les environnements vulnérables ou la faune sauvage. Quelques règles strictes s’appliquent également, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez en Finlande : la chasse et la pêche, hormis la pêche à la ligne, sont strictement interdites sans permis. Pour le reste, vous êtes libres ! La belle nature de la Finlande est accessible à tous.

Credits: Alexander Kuznetsov

Explorer les parcs nationaux de Finlande

La Finlande compte plus de 40 parcs nationaux dont les sentiers sont clairement balisés et accessibles aux visiteurs. Pour protéger l’écosystème (et ne pas vous mettre en danger), prévoyez de rester sur ces pistes dédiées et sur les terrains de campement. La plupart des parcs nationaux abritent également des chalets à louer et des cabanes non verrouillées qui sont ouvertes à tous. Pensez simplement à respecter les règles de bon sens : nettoyez après votre passage et remplacez tout ce que vous utilisez (comme le bois de chauffage coupé). Notez que ces cabanes en pleine nature ne sont pas destinées à un usage commercial, et que le lit doit toujours être offert au dernier arrivé. Pour plus d’informations, consultez le guide des bons réflexes en plein air destinés aux visiteurs des parcs nationaux finlandais.

Credits: : Marjaana Tasala
N'oubliez pas que faire un feu de camp dans les parcs nationaux finlandais n'est autorisé qu'aux endroits désignés et si aucun avertissement de feu d'herbe ou de forêt n'est en vigueur.
Credits:: Julia Kivelä

Cueillir des plantes sauvages

Grâce au climat nordique, les forêts finlandaises regorgent de superaliments riches en nutriments en été et au début de l’automne. En Laponie, la saison est courte mais généreuse, alors n’hésitez pas à cueillir autant que vous pouvez en manger des myrtilles sauvages, des chanterelles jaunes et même des mûres arctiques. Rappelez-vous toutefois que si vous pouvez cueillir des baies et des champignons, il est totalement interdit d’abattre des arbres et de perturber la flore et la faune. Restez à l’écart des propriétés privées et ne cueillez que ce que vous pouvez manger.

Les chanterelles et les baies, comme les myrtilles et les cassis, font partie des superaliments finlandais les plus populaires.
Credits: Harri Tarvainen

Croiser la faune sauvage

L’élan, le loup, le lynx, le renard, le glouton et l’ours ne sont que quelques-uns des animaux sauvages qui vivent dans les forêts finlandaises. À moins d’être provoqués, ils ne sont généralement pas dangereux. Au contraire, ils ont tendance à fuir la présence humaine. Si vous souhaitez observer ou photographier des animaux de plus près, veuillez vous en tenir aux zones ou aux excursions spécialement conçues pour l’observation de la faune. Encore une chose : ne jamais nourrir un animal sauvage ou s’en approcher. Vous êtes chez eux, ne l’oubliez pas !

Credits: : Harri Säynevirta
Credits:: Konsta Punkka
Credits:: Antero Aaltonen

Faire un feu de camp

Les droits de tout un chacun n’incluent pas de faire des feux de camp. Dans la plupart des parcs nationaux, par exemple, ils ne sont autorisés que sur les sites prévus à cet effet. Vérifiez toujours le règlement de votre destination et renseignez-vous pour savoir si une alerte aux feux d’herbe ou de forêt est en vigueur dans la région. Pendant les alertes au feu, les feux de camp sont strictement interdits. Si les conditions sont sûres, vous pouvez allumer un feu dans les zones publiques dédiées ou avec la permission du propriétaire du terrain sur lequel vous vous trouvez. Lorsque vous allumez un feu de camp, assurez-vous qu’il est bien maîtrisé, à l’abri du vent et (idéalement) près de l’eau. N’allumez jamais un feu sur des rochers, qui pourraient noircir et se fissurer, et n’arrachez jamais l’écorce ou les branches d’un arbre vivant.

Parcourir un terrain privé

Lorsque vous vous trouvez sur un terrain privé, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seulement un invité de la nature, mais aussi du propriétaire de ces terres. Vous pouvez vous promener librement et nager, faire du vélo, du canoë, pêcher à la ligne ou sur la glace, et même planter une tente, à certains endroits. Mais faites preuve de bon sens et respectez les droits et la vie privée des autres. Ne campez pas tout près d’une maison et ne vous aventurez pas dans le jardin de quelqu’un.

Credits: Juho Kuva

Ne laisser aucune trace

La Finlande applique une tolérance zéro en ce qui concerne le bruit et les détritus. Emportez toujours vos déchets avec vous, évitez de faire trop de bruit et veillez à ne pas déranger la faune. Restez autant que possible sur les sentiers quand vous le pouvez, autant pour votre sécurité que pour contribuer à préserver les écosystèmes fragiles. N’oubliez pas que la végétation basse, comme les lichens, les mousses et les arbustes nains, s’abime facilement, et que les montagnes rocheuses sont sensibles à l’érosion. Les anciennes roches glaciaires le long de la côte sont également menacées. En bref, ne laissez derrière vous que vos traces de pas !

L’eau du robinet finlandaise est l’une des meilleures au monde. Pensez à prendre votre propre gourde et utilisez-la partout où vous allez pour réduire les déchets plastiques. Si vous croisez le cours d’un ruisseau pendant une randonnée en Laponie, n’hésitez pas à vous y désaltérer !
Credits: Aleksi Koskinen

Recommended

Votre guide de voyage officiel pour la Finlande

Utilisez ce guide pour organiser votre voyage en Finlande et vous plonger dans la nature, les forêts, les lacs et la culture du pays.